Les Nuits de fourvières

Danse, théâtre, musique, cirque et opéra, les Nuits de Fourvière, festival international de la Métropole de Lyon au sein des théâtres antiques de la colline de Fourvière. Ce festival rythme l’été entre découvertes, têtes d’affiche, créations et premières Françaises. Cette année, la programmation a été très intéressante et éclectique. En tout près d'une cinquantaine de spectacles et concerts avec en ouverture le 1er juin le spectacle Folia du chorégraphe Mourad Merzouki. Le premier concert s'est déroulé le 11 juin et c'est Etienne Daho qui s'est lancer. Suivis de LCD Soundsystem, Phoenix, Dominique A, Massive Attack, MGMT, Jack White, Arctic Monkeys, Charlotte Gainsbourg ou Belle & Sebastian, donnant à cette édition 2018 une forte coloration pop-rock. De plus, le rock indé anglo-saxon a choisi les Nuits de Fourvière et c'était excellent. Il s'agit d'un festival pluridisciplinaire à dominante musicale et tout le monde a apprécier. Les mises en scène étaient toutes travaillés et très esthétique. Les musiciens étaient excellents à l'image d'une section rythmique de dingue, des guitares incroyable et des chants pénétrant, ainsi le public lyonnais s'est régalé pendant plusieurs heures, de l'intro d'Over and Over jusqu'aux dernières notes de l'incontournable Seven Nation Army et son riff paranormal mondialisé.




















Partagez:

CONVERSATION